Publié le

Interview de Jekyll du blog BD L’Antre de Jekyll

jekyll profil

Jekyll est auteur et bloggeur BD. Vous pouvez le suivre sur son blog L’Antre de Jekyll et sur sa page facebook.

Salut Jekyll, peux-tu te présenter rapidement ?

Salut Julien ! Alors moi je m’appelle Géry alias Jekyll, j’ai 36 ans, j’aime les cartoons de Tex Avery et Chuck Jones, les films d’horreur, et la musique qui fait du bruit. Et accessoirement, je suis auteur/dessinateur de BD, faute d’avoir pu devenir une star du rock… Car en véritable rebelle qui ne supporte pas l’autorité,

j’ai arrêté l’école vers 17/18 ans pour me consacrer à la musique principalement. Je dessinais encore pas mal à l’époque, mais mes talents se sont rapidement révélés insuffisants pour mes prétentions d’adolescent. J’ai finis par ne plus prendre de plaisir à dessiner, ça devenait contraignant, et j’ai préféré donner la priorité à la musique. J’ai finalement repris goût au dessin au travers de courtes BD humoristiques au style décomplexé, relatant de petites anecdotes de groupe, de la vie d’un local de répète, etc…  laissant ainsi tomber mes grands projets de sagas scénaristiques aussi interminables que décourageantes ! J’ai ensuite repris les crayons plus sérieusement tandis que la musique se mettait au second plan. En matière de dessin comme en matière de musique, je suis 100% autodidacte, ce qui explique que je progresse super lentement ! Nan, en fait, c’est surtout parce que je suis fainéant…

jekyll planches
Jekyll nous montre ses planches

Qu’est ce qui t’a motivé à lancer ton blog BD? Depuis combien de temps?

Mon premier blog date d’environ 6 ans, ou quelque chose comme ça… C’est ma compagne Vanessa (qui est également ma coloriste attitrée) qui me l’avait ouvert quand elle travaillait dans un cybercentre. J’avais alors repris les crayons depuis peu et j’étais en pleine période de « reconstruction graphique ». A l’époque, Internet était pour moi quelque chose de très abstrait et je n’étais pas du tout familier de l’univers des blogs BD ! Ainsi ce premier blog était un véritable bric à brac de dessins plus ou moins récents, que je triais sur le volet, et pour être honnête, c’était pas très jojo ! Comme je commençais à prendre mes marques sur le web et que je retrouvais une certaine identité dans mon travail, j’ai commencé à songer à l’ouverture d’un nouveau blog… L’arrivée soudaine et extrêmement intrusive d’encarts publicitaires sur mon ancienne plate-forme aura finalement été le déclencheur qui m’a poussé à migrer chez Blogger, et de pouvoir créer un blog un peu plus « léché ». En tout cas, la motivation initiale pour moi était bien évidemment de pouvoir montrer mon travail à un maximum de gens et d’avoir des retours positifs et constructifs sur mes BD ! Mon inscription sur le forum BDAmateur et sa communauté fort sympathique m’aura également fortement aidé en ce sens ! Internet offre cette possibilité hautement appréciable de pouvoir confronter nos petits gribouillis en dehors du cercle privé de la famille et des amis.

procrastination et intervie
Heureusement que la compagne de Jekyll est là ! 😉

Tu as beaucoup de projets en même temps (le blog avec billets/youpi le chat/pin up/ les magasines/ cyber girl/ Gustav et d’autres BDs) ?Quelle est ton organisation? As-tu une autre activité en parallèle? A quoi ressemble une journée de Jekyll?

Ahah, j’avoue, j’ai cette fâcheuse tendance à la dispersion ! Pour arranger le tout, je suis un procrastinateur invétéré, ce qui ne me facilite pas la tâche ! Je n’ai pas d’organisation ou de journée type à proprement parler, tout dépend de mes projets en cours, de mon humeur, de ma motivation. Mais en général, je fonctionne de manière assez basique : je me lève aussi tôt que possible, je me prépare mon café, et je prends le premier truc qui trône sur ma pile de projets en cours ! Et là, j’attaque le travail ! Comme j’ai effectivement une grosse quantité de projet, en solo ou avec des collègues, je passe mon temps à alterner d’une planche à une illustration, en passant par un script, un brouillon ou autre… Tout dépendra du niveau d’urgence du travail en fait ! Car ma procrastination maladive m’amène la plupart du temps à bosser à la toute dernière minute ! Mais paraît que je suis bon pour travailler dans l’urgence… Dans tout les cas, quand j’ai une échéance à tenir, c’est là que je suis le plus efficace ! Toutes mes journées seront consacrées uniquement au projet en cours à rendre dans les délais !

Pour ce qui est d’une activité en parallèle, j’anime quand je le peux des ateliers de bandes dessinées dans les médiathèques, les écoles, les centres jeunesses… Mais ces animations peuvent être chronophages à organiser et à gérer, et j’espère réussir à mieux concilier les deux à l’avenir, car ma priorité reste l’écriture et l’illustration de BD….

Atelier BD avec Jekyll
Atelier BD avec Jekyll

Qu’utilises-tu comme matériel de dessin?

Mon outil de prédilection reste la plume, que j’utilise au choix sur du papier type bristol/technique, ou bien du papier aquarelle. J’utilise également énormément un feutre pinceau pentel, la plupart du temps sur de simples feuilles machine ou des calepins à dessin… Mais d’une manière générale, j’utilise tous les supports dit traditionnels : feuilles diverses en épaisseur, textures et couleur, feutres et marqueurs, stylo bille, pointe tubulaire, etc… Quand je m’occupe moi-même de la couleur,  je reste fidèle à l’aquarelle. L’acrylique a aussi tendance à me faire de l’œil, mais j’ai beaucoup de mal à la maîtriser ! Sinon, de tout bête crayons de couleurs du commerce font parfaitement l’affaire ! Je ne suis pas du genre à sacraliser le matos, et j’aime chipoter un peu à tout, même les outils les plus modestes… Quant au numérique, c’est plutôt ma compagne Vanessa qui l’utilise pour faire mes colos, mais il m’arrive également de pratiquer de la tablette ! Il m’a fallu beaucoup de temps pour trouver mon truc sur cet outil, mais ça commence à venir. Avec le numérique, cette possibilité de modifier, revenir en arrière, améliorer, tester pleins d’effets, les virer, tout recommencer, etc, peut se révéler un véritable enfer pour moi qui suis à la fois maniaque et bidouilleur. Car je n’aime pas rester trop longtemps sur un dessin ou une planche, il faut que ça aille vite ! Sinon, je me lasse ou je me sens frustré de ne pas aboutir à quelque chose qui me convienne… Au moins quand je bosse sur papier, si je me foire, je me foire ! Et je dois prendre le parti d’accepter, ou non, le travail terminé avec ses défauts… et j’aime assez ! Je pense garder en spontanéité. Donc, même s’il m’arrive de devoir revenir sur un dessin, de devoir le modifier ou l’améliorer, en général j’aime réaliser mon travail dans la foulée, et une fois terminé, c’est terminé ! Et je ne reviens plus dessus !

wip encrage jekyll
Encrage en cours

Un post te prend combien de temps en moyenne? Comment t’organises-tu avec toutes les séries que tu dessines ?

Le temps que je vais mettre pour réaliser une note, une BD ou une pinup est très relatif…  Mais en général, je suis assez rapide. À condition que je m’y mette, évidemment !  Sur le contenu de mon blog, je garde ce côté fourre-tout, et j’essaie avant tout d’alterner au mieux les illustrations, les notes de blog, les planches de Youpi, ou les pin up. Mais je ne me fixe pas de cadence de parution sur le web, même si j’essaie autant que possible de ne pas laisser trop de temps s’écouler entre deux mises à jour ! Les délais et autres échéances sont en général réservés pour les parutions papier. Si j’ai un projet à rendre à mon éditeur, je travaillerai en priorité dessus, et le gros de mes journées tournera autour de ça… Pour le Psikopat, en général je réfléchis tranquillement au thème les semaines précédant la dead line, et je réalise ma (mes) planche(s) la veille de la date limite ! Je dois donc travailler vite, surtout si j’ai plusieurs idées que je souhaite réaliser… Quand à notre fanzine de BD, le Lobotozine, on en sort un par an, ce qui nous laisse tout le temps pour préparer notre numéro (mais ça ne nous empêche pas pour autant de finir le bouclage dans l’urgence, ahah…). Mais pour ce qui concerne mes mises à jour sur le blog, je décide de ce que je mettrai en ligne selon ce que j’ai sous la main (illustration, pinup, planche de youpi, etc…), c’est donc un peu du pifomètre ! Et les notes de blog, quand j’ai une idée de petite BD, là encore il faut que ce soit fait d’un trait ! Si ça traîne, et que je pose ça sur une pile en me disant « c’est bon, je finirai plus tard, c’est pas pressant », il y a de forte chance pour que cette note ne voit jamais le jour ! Donc, une note, ou une pinup, sera en général dessinée et mise en ligne le même jour ! Pour une planche de Youpi, ça peut prendre plus de temps selon la complexité du dessin (décors, nombreux personnages, etc…), mais si je suis en forme je peux la réaliser (crayonné et encrage) en une journée de travail.

wip crayonné
Crayonné en cours

Quels sont tes projets en cours ? Cybergirl est-elle finie au niveau du scénario? Combien d’épisodes sont prévus?

Mon projet BD principal, que je tente de mener à son terme depuis presque 5 ans (et oui, ça fait long !), c’est « le Moleculator », la première grande aventure de Youpi le chat ! J’ai eu tendance à donner la priorité à d’autres projets par le passé, principalement mes BD jeunesses (Globule l’Extraterrestre, Gustav et l’Extraordinaire Encyclopédie de Bestioles Farfelues du Monde Merveilleux de Dayorkycie, tous trois sortis chez le Téètras Magic), mais là je compte bien en venir à bout d’ici la fin de l’année ! En parallèle, il y a effectivement Cybergirl qui est en cours d’élaboration… Je précise que je n’en suis que le scénariste, et que c’est mon camarade Boniface qui en assure le dessin ! C’est un projet qui nous tient vraiment à coeur, même si il faut avouer qu’on n’avance pas super vite dessus… Il faut dire que de mon côté je bosse sur déjà pas mal de projets, et que du sien il travaille en parallèle. Cybergirl est donc loin d’être finie scénaristiquement parlant ! Je ne cherche pas à raconter une grande histoire, à faire une saga tournant autour d’un grand arc narratif, ça n’a jamais été le but. Ce qu’on veut avant tout, c’est développer des personnages drôles et attachants, et poser l’univers tranquillement. On a prévu deux formats différents pour cette BD, l’un court accès sur des tranches de vies, et des histoires à gags pour le site, et l’autre avec des histoires plus longues tournant plus autour de l’action et des confrontations de Cybergirl avec divers méchants. En tout cas on est très motivés tous les deux, et on prévoit d’ailleurs de tenter de proposer Cybergirl à des éditeurs. On verra bien les retours qu’on aura, s’il y en a. En dehors de ça, je continue à envoyer des planches pour le magazine Psikopat, et je reste actif autant que possible dans le milieu du fanzina, à commencer par le Lobotozine, mais également pour le Ribozine ou le Reukeutepeuh ! Sans compter tous les autres pour lesquels j’ai tendance à m’engager à participer, sans pouvoir tenir parole au final, honte à moi ! (Petite pensée pour L’œil du vide et le fanzine saucisse… Je tiendrai parole un jour, je le jure !!).

plan de travail Jekyll
Le plan de travail de Jekyll

As-tu des projets futurs de prévu? De nouvelles idées?

Des projets, des idées, je n’ai que ça ! Du temps, c’est plus difficile à trouver ! Je ne sais jamais de quoi demain sera fait, et sur quel projet je déciderai de me pencher… Dans l’avenir, je compte déjà continuer à développer l’univers de Youpi le chat et réaliser un maximum d’aventure autour de lui et de sa bande ! Mais les idées s’accumulent plus vite qu’elles ne voient le jour, et j’ai peur d’être rapidement dépassé… Sinon, je plancherai de nouveau sur des BD jeunesse, ça ne fait aucun doute, mais je ne sais pas encore sur quoi je vais m’arrêter, ni quand ça se fera ! Et puis je compte bien sûr continuer mes collaborations avec d’autres dessinateurs, comme pour Cybergirl, qui nous l’espérons, aura un bel avenir devant elle ! Dernièrement je me suis également amusé à griffonner des anecdotes de musicien, sur le fait de monter son groupe tout ça… des petits scénarios sur le mode vécu, qui donneront peut être suite à un projet plus travaillé. Sinon, j’espère également avec Vanessa et les quelques membres de l’association Spl’Art (qui produit notamment le Lobotozine) pouvoir développer un peu nos publications, et proposer un petit catalogue de BD indé un peu plus fourni !

wip encrage

As-tu quelque chose à rajouter?

Les blogs BD c’est chouette, mais intéressez vous aussi aux publications papiers de vos blogueurs préférés, car le meilleur moyen de les soutenir, c’est en achetant leurs publications ! Tentez les petits auteurs et les éditions indépendantes pour vos achats BD, vous verrez, vous serez surpris ! Ne méprisez pas les fanzines et l’autoédition, quantité de talents y font leurs armes ! Et regardez des dessins animés, c’est chouette les dessins animés !

Merci beaucoup Jekyll d’avoir répondu à nos questions !

Vous pouvez retrouver sa page sur Les blogs BD ici.

 

Laisser un commentaire